Tag: histoire

Le florin Carolus : une monnaie impériale

L’empereur Charles Quint ou Charles V est né en 1500 à Gand. Il doit sa réputation presque légendaire au fait que le soleil ne se couchait jamais sur son empire. Charles Quint était à la fois souverain des Pays-Bas, roi d’Espagne (et par conséquent des colonies d’outre-mer) ainsi qu’empereur du Saint-Empire romain germanique. Son règne fut marqué par le développement de l’économie à tel point qu’Herman van der Wee situe la naissance de l’économie mondiale dans l’Europe du XVIe siècle. Ce n’est donc pas par hasard que Charles Quint posa les fondations de la monnaie moderne.

La dernière série de billets en francs belges

Dans ce «Sous la loupe», nous mettrons en lumière la dernière série de billets en francs belges, car, même si certains d’entre nous convertissent encore en francs, les billets en eux-mêmes semblent déjà souvent oubliés.

21 hommes ont gouverné la Banque nationale

Celui qui dirige la Banque nationale de Belgique porte le titre de gouverneur. La première salle du musée constitue l’ancien bureau du gouverneur, occupé jusqu’en 1953. Depuis la création de la Banque, en 1850, 21 hommes ont exercé cette fonction et ont marqué (certains plus que d’autres) leur passage dans cette institution. Le « Sous la loupe » de ce mois-ci s’arrête sur cette haute instance de la Banque et sur ces hommes qui l’ont incarnée.

La monnaie métallique chinoise et le Cash

Aborder l’histoire monétaire chinoise impose au lecteur de s’éloigner des concepts qui ont caractérisé notre monnaie pendant longtemps.

L’indice des prix à la consommation

Bien qu’on en parle très souvent dans la presse, à la radio, à la télévision, les notions de pouvoir d’achat et d’inflation n’en restent pas moins complexes. La salle 14 du Musée montre l’évolution des prix d’un ensemble déterminé de biens (pain, viande, lait, bière, charbon/pétrole) et l’évolution du salaire horaire brut moyen d’un ouvrier, de 1860 à nos jours. Ainsi la table de l’évolution des prix reprend à sa manière le mécanisme qui préside au fonctionnement de l’indice des prix à la consommation.

Le thé, une boisson, mais aussi une monnaie

De nos jours les transactions se sont standardisées, on paye les biens et services soit en monnaies dites métalliques, fiduciaires, scripturales ou encore électroniques, mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Theresienstadt: des billets en guise de cache-misère

À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les troupes alliées libèrent progressivement les différents camps de concentration. Alors que l’on se réjouit de la fin de la guerre, le monde entier découvre l’ampleur des ravages qu’elle laisse derrière elle. Parmi eux: le génocide qui a visé les Juifs de tous horizons.

1000 francs pour conter la bataille de l’Yser

Dès son origine, le billet de banque joue un rôle d’ambassadeur. Dans un premier temps y figurent des allégories nationales puis, les portraits des souverains et enfin, des personnages représentatifs de l’histoire et de la culture de la Belgique. Ceci permettra un élargissement considérable du champ iconographique pour les séries suivantes.

Journée du patrimoine culturel 2009

Le Musée de la Banque nationale participe à l’édition 2009 de l’Erfgoeddag, la journée du patrimoine culturel de la Flandre et Bruxelles. Le thème de cette année-ci: ‘Par amitié!’

Le mythe de l’Eldorado

À la fin du XVe siècle, les Européens entrent pour la première fois en contact avec les cultures du Nouveau Monde. Cela insuffle un regain de vigueur à bon nombre de légendes et mythes médiévaux, comme la fontaine de jouvence et le paradis terrestre.