Tag: monnaie-marchandise

Le thé, une boisson, mais aussi une monnaie

De nos jours les transactions se sont standardisées, on paye les biens et services soit en monnaies dites métalliques, fiduciaires, scripturales ou encore électroniques, mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Le sel, l’or blanc?

Aujourd’hui nous utilisons le sel pour assaisonner nos repas, par exemple sur un bon cornet de frites. Mais savez-vous que, pendant de nombreux siècles, ce condiment a tenu une place beaucoup plus prépondérante que de nos jours? Et qu’il a même été utilisé comme moyen de paiement?

Les plaques de cuivres, un moyen de paiement peu banal!

Ces plaques de cuivres proviennent de la côte nord ouest des Etats-Unis et du Canada. Elles étaient utilisées parmi cinq groupes d’indiens: les Haidas, Tlinglits, Timishians, Kwakiutls et Bella Collas.

La pierre de Yap

Aussi bizarre que cela paraisse, la pierre que vous voyez ici, constitue encore de nos jours un moyen de paiement parfaitement valable sur l’île de Yap, quelque part en Micronésie, au milieu de l’Océan Pacifique. Les touristes qui visitent l’île s’étonnent toujours de voir les insulaires laisser traîner leur “argent” sur la rue. Surtout qu’il ne s’agit pas de petite monnaie! Les plus grands exemplaires ont un diamètre de 4 mètres et peuvent peser jusque 15 tonnes. Mais quelle est l’origine de cette monnaie si particulière?

Une monnaie singulière, le cauri

Le Musée de la Banque nationale n’est sans doute pas le premier lieu auquel on pense lorsqu’on évoque les cauris. Et pourtant, outre sa remarquable collection de pièces et billets, le musée possède également un grand nombre de monnaies-marchandise parmi lesquelles les cauris se taillent une part importante. Dès avant notre ère, ces coquillages ont servi […]

Le Zappozap: Une élégante hache comme moyen de paiement

En 1887, deux ans seulement après l’acquisition du Congo, Léopold II signa un décret y organisant le système monétaire : il y instaurait le franc belge comme unité d’échange. Or, les Congolais se montrèrent relativement récalcitrants vis-à-vis de cette nouvelle monnaie ; ce qui explique d’ailleurs aisément la lenteur de l’uniformisation de celle-ci en tant que moyen d’échange.

Offrandes aux dieux de la terre

Dans le courant des 19ème et 20ème siècles, on mit à jour en Europe centrale — en Allemagne (Bavière et région de l’Elbe et de l’Oder), en Pologne (Silésie) et en Autriche (Région de Salzbourg) — toute une série d’anneaux et des barres plates en cuivre. Ces objets, utilisés à la fois comme moyens d’échange et comme objets d’offrande, sont âgés de quatre mille ans. Ces découvertes extraordinaires illustrent non seulement l’importance croissante du métal à l’époque mais elles marquent également — et surtout — le passage, la transition de l’âge de pierre à l’âge de bronze en Europe.