Nouvelle pièce commémorative dans les vitrines du musée  Share

A l’occasion des 25 ans de la création de l’Institut monétaire européen (IME), la Monnaie royale de Belgique a décidé de frapper une pièce commémorative de deux euros portant l’effigie de son premier président, le baron Alexandre Lamfalussy. La pièce a été officiellement dévoilée le 9 mai 2019, journée de l’Europe, en présence du ministre des Finances Alexander De Croo, du gouverneur Pierre Wunsch et de Mme Lamfalussy au musée de la Banque nationale. Le professeur Ivo Maes est revenu sur la carrière impressionnante de cet économiste belge à l’origine de la monnaie unique.

20190509 - Presentatie 2 euro Lamfalussy - 005 - (c) Hugo Lefèvre

 

Mais qui est Alexandre Lamfalussy ? 

Alexandre Lamfalussy © Museum of the National Bank of Belgium

Alexandre Lamfalussy © Museum of the National Bank of Belgium

Hongrois de naissance, Alexandre Lamfalussy quitte son pays natal à dix-neuf ans pour échapper au régime communiste et étudier à Louvain. Docteur en économie de l’Université d’Oxford, il travaillera plus de vingt ans à la Banque de Bruxelles. De 1976 à 1986, il deviendra Conseiller économique de la Banque des règlements internationaux (BRI), la « Banque centrale des banques centrales », avant d’y devenir le Directeur Général jusqu’en 1994.

Du fait de sa position, Alexandre Lamfalussy a pu participer activement à tous les débats importants sur les changements qui allaient entrainer la libéralisation des marchés et la création de la monnaie unique. Les différentes phases de l’Union économique et monétaire proposée par le rapport Delors en 1989 ont été reprises par le traité de Maastricht de 1992. Le traité stipulait que la monnaie unique devait être introduite au plus tard le 1er janvier 1999 et prévoyait la création d’une institution vouée dès sa création à disparaitre : l’Institut monétaire européen (IME) fondée en 1994. Son but est de créer une nouvelle institution, cette fois-ci plus durable, la Banque centrale européenne (BCE).

Alexandre Lamfalussy est choisi pour présider cet institut. De la coordination des politiques monétaires à la conception des nouveaux billets de banque, les décisions qu’il doit prendre sont nombreuses et, à ses yeux, passionnantes. Mais la tâche n’est pas facile car il devra travailler avec le pessimisme ambiant d’un certain nombre d’acteurs qui ne croient pas encore tous en la réalité de la monnaie unique. L’IME a mené à bien sa mission et la BCE sera effectivement établie le 1er juin 1998.

Décédé le 9 mai 2015 (lors de la Journée de l’Europe, cela ne s’invente pas), Alexandre Lamfalussy aura vécu l’arrivée de la monnaie unique et est aujourd’hui surnommé le « père de l’euro ». Après deux décennies, il est désormais représenté sur une pièce en euros.

 

Le détail de la nouvelle pièce de monnaie 

L’avers de la pièce présente, à droite, le portrait d’Alexandre Lamfalussy et, en-dessous son nom ainsi que l’année 2019. A gauche, on retrouve l’abréviation EMI avec l’année de fondation 1994 et, sur la tranche, les mots « European Monetary Institute ». En-dessous, se trouvent des pièces superposées portant les inscriptions €, ECU et BEF pour symboliser la transition vers une monnaie commune. Cette pièce a été dessinée par Luc Luycx, graveur de médailles et de pièces pour la Monnaie royale de Belgique.

20190509 - Presentatie 2 euro Lamfalussy - 010 - (c) Hugo Lefèvre

 

Post a Comment

Your email is never shared. Required fields are marked *

*
*