Nový člen (Un nouveau membre dans la zone euro)  Share

Combien de pays compte la zone euro? Vingt-sept? Non, si l’Union européenne comprend bien vingt-sept pays depuis le 1er janvier 2007, la zone euro est moins étendue. Douze ? On approche, c’est le chiffre de 2002. Quinze alors? Jusqu’il y a peu oui mais nous voici en 2009, année qui s’ouvre sur l’adoption de la monnaie unique par un seizième État: la Slovaquie. Et qui dit nouvel arrivant dans la zone euro dit nouvelle série de pièces à découvrir.

Drapeau de la Slovaquie 

Un pays, huit pièces, trois dessins

Dès l’adhésion de leur pays à l’Union européenne (le 1er mai 2004), les Slovaques se sont penchés sur l’apparence de leurs pièces en euros. En juillet 2004, une compétition a été ouverte afin de trouver les effigies qui représenteraient le pays à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières. 56 artistes ont répondu à l’appel et envoyé 64 propositions de designs, ce qui représentait un total de 658 dessins pour l’ensemble des huit pièces.

De mars à octobre, une première phase de sélection a été confiée à différents jurys. Ceux-ci comprenaient des représentants de la Národná banka Slovenska (NBS – Banque nationale de Slovaquie) mais aussi des experts de différentes institutions scientifiques et culturelles slovaques, ainsi que des artistes et des théoriciens de l’art. Leurs choix tenaient compte à la fois de la valeur symbolique et de la qualité artistique des dessins proposés.

Dix effigies ont ainsi accédé au second tour de la sélection, tour qui a permis aux Slovaques, par le biais d’un sondage, d’exprimer leurs préférences. Ce sont ainsi pas moins de 140.653 votes qui ont été récoltés et ont amené le conseil général de la NBS à choisir non pas une mais bien trois effigies: les trois qui avaient recueilli le plus de suffrages.

Et les gagnants sont…

Sur la plus haute marche du podium, on trouve un élément de l’emblème slovaque: la croix de Lorraine sur trois collines qui, avec 33.068 votes, devient l’effigie des pièces de 1 et 2 euros. En deuxième position vient la représentation du Mont Kriváň qui a recueilli 24.589 votes et se trouve désormais à l’avers des pièces de 1, 2 et 5 cents. Enfin, avec sa troisième place dans le classement et ses 21.792 votes, le château de Bratislava est représenté sur les pièces de 10, 20 et 50 cents.

Une double croix d’argent sur trois collines d’azur

 

Pièce slovaque de 1 euroOn retrouve les armoiries de la Slovaquie sur son drapeau. Il s’agit d’une croix à double traverse d’argent (blanche), communément appelée croix de Lorraine, perchée sur trois collines d’azur (bleues), le tout sur fond de gueules (rouge). Ce blason figurait déjà au revers des anciennes pièces de monnaie slovaques et se trouve maintenant sur chaque pièce slovaque libellée en euros. En effet, si les pièces de 1 à 50 centimes présentent un autre motif principal, celui-ci est toujours accompagné du blason national. Différentes significations sont avancées relativement à cet emblème bien connu des Slovaques. La croix de Lorraine est présentée comme un symbole de la tradition religieuse ou de l’héritage byzantin. Quant aux collines, on les identifie très souvent aux chaînes de montagnes Mátra, Tátra et Fátra, la chaîne des Mátras étant toutefois actuellement située en Hongrie. L’histoire des deux pays est en fait liée: la Slovaquie était autrefois une province hongroise et une région de l’Empire austro-hongrois.

Il n’est donc pas surprenant de constater que le blason slovaque présente d’évidentes similitudes avec la moitié de son homologue hongrois. En effet, les armoiries des deux pays comprennent une croix de Lorraine perchée sur trois collines, bien que les montagnes auxquelles on les identifie soient maintenant réparties sur les deux territoires nationaux.

Créé par Ivan Řehák, le design des pièces de 1 et 2 euros reprend l’élément principal des armoiries slovaques: la croix de Lorraine sur trois collines. Ce motif repose sur un fond en relief évoquant de la roche stylisée.

Un peuple de montagnards

Pièce slovaque de 5 centimesLes Slovaques sont très attachés à leurs montagnes, comme en témoigne d’ailleurs l’hymne national Nad Tatrou sa blýska, dont les premières paroles sont: “Au-dessus des Tatras, les éclairs brillent, et le tonnerre gronde sauvagement”.

Il est donc logique qu’une des effigies choisies représente une montagne: le Mont Kriváň. Situé dans les Hauts Tatras, ce sommet (2.494 m d’altitude), décrit comme le plus beau du pays, est lié à d’importants événements pour la nation slovaque. Il symbolise divers éléments: la fierté nationale, la protection de l’indépendance et du territoire historique mais aussi tout simplement la nature.

Ce n’est pas la première fois que le Mont Kriváň est frappé sur une pièce slovaque. L’ancienne pièce de 20 halers était en effet déjà à son effigie. Et ce n’est pas là le seul point commun entre les pièces de 1, 2 et 5 cents slovaques et les anciennes pièces nationales. De fait, le dessin du Mont Kriváň a été réalisé par Drahomír Zobek, qui n’est autre que le designer des pièces en couronnes slovaques qui vivent actuellement leurs derniers jours.

Un château pour quelques centimes

Pièce slovaque de 50 centimesImaginé par Ján Černaj et Pavel Károly, le motif choisi pour les pièces de 10, 20 et 50 centimes représente le château de Bratislava, monument important de la capitale. Edifié à partir du IXe siècle, ce symbole slovaque a subi diverses transformations au fil du temps. Détruit par un incendie en 1811, il sera reconstruit à partir de 1953. Depuis lors, perché sur sa butte rocheuse, l’édifice en forme de “table inversée” domine à nouveau la ville et le fleuve.

Voilà, les présentations sont faites. Il ne reste plus qu’à scruter nos porte-monnaie pour en découvrir les éventuels nouveaux résidents.

Estelle Piraux
Guide du Musée

Sources:

  • Le grand guide de la République tchèque et de la Slovaquie, coll. « Bibliothèque du voyageur », Paris, Gallimard, 355 p.
  • Banque centrale européenne, Les billets et les pièces, pages web, Francfort, BCE, http://www.ecb.int/euro/html/index.fr.html, dernière consultation le 7 novembre 2008.
  • Národná banka Slovenska, Euro Banknotes and Coins, pages web, Bratislava, NBS, http://www.nbs.sk/INDEXA.HTM, dernière consultation le 7 novembre 2008.
  • Wikipédia – L’encyclopédie libre, encyclopédie en ligne, http://fr.wikipedia.org, dernière consultation le 7 novembre 2008.