Le nouveau billet de 50 euros est enfin disponible !  Share

Après les billets de 5, 10 et 20 euros de la nouvelle série, c’est au tour de celui de 50 euros d’arriver dans nos portefeuilles. Mise en circulation depuis le 4 avril 2017, la nouvelle coupure continue le processus qui vise à rendre les billets européens encore plus sûrs et plus résistants. Désormais, les quatre coupures les plus employées sont renouvelées, permettant ainsi à leurs 338 millions d’utilisateurs de renforcer leur confiance dans la monnaie fiduciaire. Les coupures de 50 euros représentent près de 45% du volume total des billets en circulation.

New50

Le design du nouveau billet de 50 euros a été repensé par le berlinois Reinhold Gerstetter, comme les autres coupures avant lui. Ainsi, le billet conserve le thème initial « époques et styles architecturaux d’Europe » mais le graphisme, les couleurs et les signes de sécurité ont été modifiés. Les billets des deux séries, la série de 2002 et la série ‘Europe’ ont cours légal dans les dix-neuf pays de la zone euro.

Parmi les nouveaux signes de sécurité, on retrouve la fenêtre portrait déjà utilisée sur le nouveau billet de 20 euros introduit en novembre 2015. Présente sur la partie supérieure de l’hologramme, cette fenêtre transparente laisse apparaître, par des effets de lumière, le portrait de la princesse mythologique Europe visible sur le recto et le verso du billet. Le même portrait figure également dans le filigrane. La fenêtre en arc brisé gothique présente sur la coupure de 20 euros laisse désormais la place à une fenêtre en arc en plein cintre typique de la Renaissance. La fenêtre portrait constitue une avancée technologique importante dans le domaine de la fabrication des billets, car elle les rend beaucoup plus difficiles à contrefaire.

N’hésitez pas à venir au musée pour découvrir le nouveau billet de 50 euros. Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir et de vous apprendre à vérifier l’authenticité de la nouvelle coupure grâce à la méthode « toucher, regarder, incliner ».

Pour en savoir plus :